Homme marchant dans le désert.

Jusque là, tout va bien

Retrouvez tous les épisodes et abonnez-vous sur les plateformes :
AcastAmazon MusicApple PodcastDeezerGoogle Podcasts, Spotify, et YouTube.

Cet épisode évoque la dépression. Si vous avez besoin d’aide, ne restez pas seul-e. Vous trouverez des ressources en bas de page et ici.

Jusqu’à 3 Français sur 100 connaitront un jour dans leur vie une attaque de panique. Ces crises d’angoisse se manifestent par l’apparition brutale d’une peur intense associée à l’idée qu’une catastrophe va se produire de manière imminente. La première fois, la personne ne comprend pas ce qui lui arrive, elle peut avoir l’impression qu’elle va mourir ou sombrer « dans la folie ». Au-delà de la souffrance psychique que provoquent ces crises, des sensations corporelles désagréables telles que des nausées ou des vertiges sont souvent présentes.

La durée de ces attaques de panique peut varier, et le contrecoup peut être dur. C’est après la première d’entre elles que le trouble s’installe, avec la peur intense et incessante qu’une nouvelle crise survienne. Cette angoisse permanente conduit souvent à des conduites d’évitement de certaines situations : transports en commun, salles de concert, lieu de travail, etc.

Dans deux tiers des cas, le trouble panique s’accompagne d’une agoraphobie, c’est-à-dire une peur des grands espaces et des lieux publics, notamment ceux dont il serait difficile de s’échapper facilement.

Je reçois aujourd’hui Alexis, un trentenaire fringant, qui nous parle de sa première attaque de panique, de ses angoisses omniprésentes, de la manière dont ce trouble a modifié sa vie quotidienne, mais aussi et surtout comment il parvient aujourd’hui à trouver l’apaisement et revenir à un quotidien plus serein.

Bonne écoute.

Ressources liées

En cas d’urgence :

  • SAMU : 15

A lire :

Associations :

Si vous avez besoin de parler :

  • Services d’écoute Nightline : www.nightline.fr 
  • SOS Dépression : 08 92 70 12 38
  • SOS Suicide Phénix : 0825 120 364
  • Suicide écoute : 01 45 39 40 00
  • SOS Amitiés : 0 972 394 050
  • Fil Santé Jeunes : 0 800 235 236

Si vous (ou un de vos proches) ressentez un mal-être durable :

  • N’ayez pas honte d’en parler avec votre médecin traitant, un psychiatre ou un psychologue ; ils pourront vous proposer vers une prise en charge adaptée à votre situation
  • Repérer une souffrance psychique et réagir : site de Santé.fr
  • Comprendre la dépression : site de l’Assurance maladie
  • Comprendre et guérir la dépression : site de l’INSERM